Association La Cerise sur le Râteau

Association de CultureS et de RessourceS

Zoom sur l’Arnica

Histoire de l’utilisation de l’arnica en phytothérapie

L’arnica est l’une des plantes médicinales les plus anciennement évoquées par les auteurs. On trouve des descriptions de ses vertus thérapeutiques dans les traités de médecine de la Grèce antique. Ainsi, Pedanius Dioscoride, médecin et botaniste grec réputé du Ier siècle, la nomme « alcimos » , soit « salutaire », et l’on peut supposer qu’elle fut utilisée dès la préhistoire. Cette popularité, parmi les thérapeutes, lui permit d’être, tout au long de l’histoire de la médecine, la plante la plus communément utilisée pour le traitement des traumatismes.

 

Composition de l’arnica

Parties utilisées

La fleur (le capitule entier) est prioritairement utilisée en phytothérapie. Cependant, toutes les structures de la plante (feuilles, tiges, racines et graines) peuvent être exploitées, selon le type de préparation.

Principes actifs

Ce sont les nombreuses molécules synthétisées par l’arnica qui confèrent à cette plante un usage si précieux en médecine. Parmi les principaux principes actifs, on peut citer les flavonoïdes, le thymol, l’arnicine, les coumarines et les caroténoïdes.

L’arnica a une odeur particulière qu’elle doit aux nombreuses huiles essentielles qu’elle contient. Son utilisation est notamment préconisée pour soulager les coups et les bosses mais aussi les crampes.

0000735_estratto-glicolico-arnica

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s